Délégationdes Hauts-de-Seine

À Malakoff

Les prochaines élections municipales se préparent

Avec les habitués du « {P’tit-déj} »

À l’approche des élections municipales des 15 et 22 mars 2020, les habitués du Secours Catholique du « P’tit-déj » de Malakoff veulent faire entendre leur voix et souhaitent interpeller les candidats.

Les prochaines élections municipales se préparent

En cette matinée pluvieuse de décembre, une trentaine de personnes se sont rassemblées dans l’espace d’accueil de Malakoff, une agréable salle paroissiale décorée par les habitués du « P’tit-déj ». Un sapin habillé de guirlandes en matériaux recyclés trône au fond de la salle. Raymonde, Thierry, Christine et tous les autres "acteurs" du Secours Catholique, habitués et animant ce lieu, ont tenu à participer à son assemblée générale annuelle.

Avant de débattre des prévisions pour 2020, les premiers échanges ont été consacrés au récapitulatif des événements de 2019 : sorties culturelles, assemblées fraternelles pour contribuer au projet de délégation, fête de la ville…

Au milieu des projets de pique-niques et d’échappées "au vert", ont été mentionnées les futures élections municipales de mars prochain.

Elles peuvent impacter la vie des Malakoffiots, et ne laissent personne indifférent.

Anne-Sophie et Claire ont ainsi, en formant trois groupes suscité les échanges autour de cette échéance à venir. Trois interrogations ont permis de cadrer les réflexions sur ce qu’il y aurait à demander aux candidats, le degré de satisfaction quant à la propreté, la sécurité et l’accès à la culture et au logement dans la ville de Malakoff.

L’animation “photolangage” à partir d’images symboliques, a invité chacun à réagir sur les thématiques qui le touchent, à affiner et organiser ses idées.

Ainsi, le manque de logements sociaux, les offres culturelles suffisamment variées et accessibles ou pas, la suppression regrettée du commissariat… sur ces sujets, les avis ont été débattus puis recensés, en vue de rendez-vous futurs avec les candidats qui le souhaiteraient.

Un quizz ludique a rappelé les principes des élections municipales, les démarches à effectuer, il a apporté les informations nécessaires à chacun tout en situant la place de ces élections dans le paysage politique français.

Puis ont été évoquées les pistes pour la suite, en invitant notamment les volontaires, pour continuer les échanges autour des élections municipales et rencontrer les candidats.

Si l’assemblée a paru un peu impressionnée par l’idée d’une rencontre avec des personnalités politiques, celle de débattre plus longuement en ateliers à suscité de l’intérêt.

Et puis les élections municipales ne sont qu’une étape dans le dialogue avec la ville. Même après le mois de mars, les citoyens du « Petit-déj  » de Malakoff peuvent - et veulent - faire entendre leurs voix...

Fanny Plançon, chargée de projet « De la rue au logement »

Imprimer cette page

Faites un don en ligne