Délégationdes Hauts-de-Seine

Citoyens fraternels, on ne lâche rien !

Citoyens fraternels, on ne lâche rien !

publié en octobre 2016

Après la signature, en juin 2016, du plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale dans les Hauts-de-Seine, les associations du collectif Citoyens fraternels continuent à se mobiliser.

Aujourd’hui, nous sommes invités à participer à des travaux autour de trois thèmes :

  • cohésion sociale et accès aux droits ;
  • emploi-insertion ;
  • logement-hébergement.

Autour de la table, des représentants des associations membres du collectif, de la préfecture, du département, des organismes publics tels que la Caisse d’allocations familiales. Penser une action en réseau, travailler ensemble, ouvrir des perspectives sur l’innovation, cela ne va de soi pour tous les acteurs en présence. Alors le collectif ne lâche rien et continue à vouloir renverser l’approche de la solidarité. Il se bat pour que la réflexion parte des personnes concernées par les sujets traités. Nous sommes convaincus que des dispositifs succéderont à d’autres dispositifs, que de nombreux acteurs continueront à se mobiliser pour agir. Mais résolument si nous souhaitons trouver des solutions durables, où l’inclusion sociale soit au cœur de nos démarches, le vivre-ensemble un objectif partagé, nous ne pouvons poursuivre sans les solutions imaginées par les personnes victimes d’exclusion et de précarité.

Ensemble, nous pouvons imaginer la société fraternelle à venir

Par exemple dans le domaine de l’insertion professionnelle, nous allons proposer une rencontre de personnes très éloignées de l’emploi côtoyées dans nos associations. Elles pourront mettre en évidence les besoins et les pistes d’action permettant de réellement rejoindre les personnes sans emploi. Avec elles, et des acteurs publics, nous rêvons d’aller à la rencontre de collectifs, d’acteurs porteurs de projets innovants en Île-de-France voir plus loin afin d’imaginer comment les mettre en œuvre dans les Hauts-de-Seine (92). Pourquoi ne pas investir des friches pour y insuffler de la vie, y installer des structures où chacun, dans un réel esprit de mixité sociale et de créativité, peut apporter ses savoirs et compétences ? Une telle démarche pourra compléter le déploiement des dispositifs déjà existants afin d’y insuffler de la vie et du mouvement.

Si les pouvoirs publics, avec qui nous avons signé le plan, ne souhaitent pas s’investir dans de telles démarches, nous les devancerons pour que notre département rime avec Fraternité !

>> Pour en savoir plus :

Le site Citoyens fraternels

Le site du conseil départemental des Hauts-de-Seine

Imprimer cette page

Faites un don en ligne