Délégationdes Hauts-de-Seine

Hauts-de-Seine

Citoyens fraternels : signature du document pour la stratégie de lutte contre la pauvreté

Signée le 2 juin 2016 dans les Hauts-de-Seine, la stratégie départementale de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale est une étape importante pour les associations du collectif Citoyens fraternels. Une étape engageant l’État et les services sociaux dans un travail pour la mise en place rapide de mesures concrètes et pérennes qui feront reculer la pauvreté dans notre département. Trois groupes de travail devraient voir le jour rapidement : logement-hébergement, accès aux droits, emploi-insertion.

Citoyens fraternels : signature du document pour la stratégie de lutte contre la pauvreté

publié en juillet 2016

Lors d’un rendez-vous solennel, le jeudi 2 juin 2016 à la préfecture, le préfet des Hauts-de-Seine M. Yann Jounot, le président du conseil départemental M. Patrick Devedjian et un représentant du collectif Citoyens fraternels M. Pierre Colmant ont signé la stratégie départementale de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale.

Ce n’est qu’un début, trois groupes de travail s’ouvrent autour du logement-hébergement, de l’insertion professionnelle et de l’accès aux droits.

Retour sur l’intervention de Pierre Colmant au nom du collectif d’associations :

« C’est au nom du collectif Citoyens fraternels 92 que je m’adresse à vous aujourd’hui. Ce collectif constitué au printemps 2015 réunit une vingtaine d’associations de solidarité et de lutte contre la pauvreté présentes et actives dans les Hauts-de-Seine.

Ce collectif s’est fixé un double objectif :
- Lancer un appel au vivre-ensemble, à l’initiative citoyenne et à l’innovation afin de proposer un département, des villes, des quartiers pour tous, où chaque citoyen trouve sa place.
- Mais aussi lancer un appel à la concertation autour du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale lancé par le président de la République début 2013.

C’est autour de ce second volet que nous sommes aujourd’hui réunis pour la signature de la déclinaison départementale de ce plan national.

Les Hauts-de-Seine, département privilégié dit-on, où les initiatives publiques et associatives sont nombreuses, voit encore 12 % de sa population vivre sous le seuil de pauvreté.

Cette stratégie départementale de lutte contre la pauvreté est donc nécessaire et urgente.

Elle se veut concertée et réunissant autour des mêmes objectifs, l’État, le département, les communes, les différents organismes actifs dans le champ social, les associations mais aussi les personnes directement concernées, personnes dont la place devra être reconnue et la parole respectée et prise en compte.

C’est une volonté commune d’agir en concertation dans un vrai partenariat qui doit nous animer dans les semaines et les mois qui viennent.

Cette signature aujourd’hui n’est pas un aboutissement mais au contraire le début d’un travail qui doit se concrétiser par la mise en place rapide et pérenne de mesures concrètes qui feront reculer la pauvreté dans notre département.

Au nom des associations du collectif Citoyens fraternels 92, je vous remercie par avance de votre implication personnelle dans la mise en œuvre de cette stratégie et pour la réussite de cette démarche de solidarité envers les plus démunis. »

>> Lire le communiqué de presse du collectif

Imprimer cette page

Consulter le site national