Délégationdes Hauts-de-Seine

La Campagne Logement 92

Lutte contre le mal-logement dans les Hauts-de-Seine

Cela fait maintenant plusieurs années que le Secours Catholique des Hauts-de-Seine s’est engagé avec de nombreuses autres associations dans la lutte contre le mal-logement. Cette initiative a vu le jour sous l’impulsion de la Lettre aux baptisés écrite par monseigneur Gérard Daucourt en 2005, et dans laquelle l’évêque de Nanterre rappelle à chaque chrétien son devoir d’attention à porter au sort des plus démunis. Aujourd’hui cette campagne rassemble également des mouvements, des associations non confessionnelles et tous les citoyens qui souhaitent s’engager dans un combat civique en faveur d’un logement accessible à tous. La Campagne Logement 92 se veut ouverte, solidaire et responsable.

Campagne Logement 92 : le 19 janvier 2013 à Issy-les-Moulineaux.

publié en mars 2013

Cette lutte contre le mal-logement s’est traduite par une véritable campagne constituée de groupes locaux qui agissent au travers d’actions coordonnées. À ce jour ces multiples groupes, affiliés aux différentes associations participatives, se répartissent dans tout le département.
Certains grands événements viennent ponctuer et dynamiser la campagne. C’était le cas de la journée de mobilisation du 19 janvier 2013, qui a réuni l’ensemble des associations et organismes participatifs de la campagne ainsi que les maires et élus concernés.

Concrètement, aujourd’hui la campagne, au travers de ses 19 associations participatives, s’organise de la manière suivante :
- Un comité de pilotage, ou secrétariat de campagne, qui centralise et coordonne les actions de la campagne mais qui a également pour rôle de faciliter la mise en relation des différents acteurs.
- Un observatoire citoyen destiné à recueillir des données chiffrées sur le mal-logement dans le département des Hauts-de-Seine et à nourrir ainsi le pilotage et l’argumentaire de la campagne.
- Localement, les groupes autour de ces données chiffrées organisent plusieurs actions de sensibilisation et de communication : lettres aux élus, enquêtes de terrain, organisation de débats, éveil à la solidarité.
- Un réseau de permanences DALO (droit au logement opposable) gérées par des bénévoles et des salariés, relié à un comité de veille DALO qui a pour rôle d’échanger, de lancer des concertations et de remonter les dysfonctionnements relatifs à l’application de la loi.
- Un réseau associatif d’intermédiation locative qui développe des propositions d’hébergement et de logement de transition, où les personnes en insertion sont accompagnées par les bénévoles des associations.

Chacune de ces entités se décline dans de multiples actions concrètes, qui sont possibles grâce à l’engagement des personnes, associations et organismes participant à la campagne. Vous aussi, si vous le souhaitez et si vous résidez dans les Hauts-de-Seine, vous pouvez vous joindre à la campagne en contactant le secrétariat de la campagne.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne