Délégationdes Hauts-de-Seine

Dans les Hauts-de-Seine

Le conseil départemental réorganise son pôle Action sociale

Rencontre avec le Collectif citoyens fraternels

Le Collectif citoyens fraternels 92 a rencontré M. Lopez, directeur des Services de solidarité territoriale et Mme Roux-Catalano, conseillère auprès de Madame Clair et responsable intérimaire du SST 6, en novembre dernier. À cette occasion, ont été évoquées les nouvelles composantes de la réforme des EDAS sur le territoire. En voici un compte rendu.

Le conseil départemental réorganise son pôle Action sociale

D’après nos interlocuteurs, cette réorganisation est une « révolution  » car centrée sur le parcours de l’usager (vision transversale) et non plus les métiers de l’aide sociale (vision cloisonnée par métier).

L’objectif avancé n’est pas de faire des économies mais d’améliorer l’efficacité de ses services. Ainsi, les EDAS (Espaces départementaux de l’action sociale) sont remplacés par des SST (services de Solidarités territoriales). Quelques explications.

À présent, le département est composé de 13 territoires, au sein de la direction des Solidarités territoriales, 13 services de Solidarités territoriales (SST) ont été créés. Chacun dispose de 3 unités :

  • L’accueil généraliste pour les démarches administratives d’accès aux droits est assuré par un gestionnaire d’Offre de service (GOS). Il y aura 5 gestionnaires par territoire, qui ont accès à tous les logiciels (CAF, etc.). Le GOS est le « référent unique » pour l’aide dans toutes les démarches administratives Des permanences « hors les murs  » sont possibles. Le GOS peut aussi orienter vers un travailleur social pour une évaluation sociale.
  • L’évaluation sociale est assurée par des travailleurs sociaux, polyvalents. Des référentiels nationaux se mettent en place. La mission de ceux-ci est une première évaluation sociale. Les travailleurs sociaux peuvent orienter vers un TS qui fera l’accompagnement.
  • L’accompagnement social est aussi assuré par un travailleur social, « référent de parcours » de la personne dans un rôle de coordination avec les partenaires.

Les travailleurs sociaux seront missionnés soit sur l’évaluation sociale, soit sur l’accompagnement social.

La direction des Solidarités territoriales comprend aussi :

  • Le service de traitement des informations préoccupantes et personnes vulnérables,
  • Le service d’évaluation des mineurs non accompagnés

Les contacts « terrain » montrent que la mise en place s’avère parfois difficile, il va probablement falloir du temps pour qu’elle s’implante, M. Lopez est ouvert à des réunions sur le terrain avec nos équipes à partir de fin janvier – début février 2020.

La mise en place d’un « référent unique » dans le suivi social des personnes était une demande du Collectif citoyens fraternels 92. Cette évolution va donc dans le sens demandé. Espérons qu’elle portera les fruits que nous en attendons !

Henriette Bros Lemoine, au nom du Collectif citoyens fraternels Pour en savoir plus : henriette.bros.lemoine@gmail.com

NB. : La carte de la nouvelle répartition est téléchargeable ci-contre en format PDF

Imprimer cette page

Document

Faites un don en ligne