Délégationdes Hauts-de-Seine

Charlie Hebdo

Réaction libre après les attentats de janvier 2015

Un choc énorme, des drames atroces, un flot d’images ahurissantes autant qu’incompréhensibles nous laissent aujourd’hui comme citoyens d’un monde flottant. D’un côté un étrange mélange de révolte et de peur aussi ; de l’autre une bouffée de fierté et surtout d’espoir après l’incroyable marche de dimanche 11 janvier et l’immense rassemblement au Beffroi de Montrouge.

Aussi ai-je souhaité adresser un message de reconnaissance et un message d’espoir.

Message de reconnaissance car, par leurs différentes actions dans les villes et campagnes de France, il n’est pas un jour sans que des bénévoles du Secours Catholique soient dans l’action.

Cette présence quotidienne dit la fraternité – le socle historique du Secours Catholique – et aussi l’égalité qui pose la personne aidée comme un autre nous-mêmes, au-delà des différences sociales et culturelles.

Un message d’espoir aussi parce qu’il est une autre valeur qui s’exprime derrière nos actions : c’est la liberté. La liberté d’une opinion, la liberté d’un engagement, celui d’aider au-delà des stéréotypes et des stigmatisations, au-delà des clivages, au-delà des analyses ou prises de position hâtives. Et cette aide va en effet à la jeune maman africaine fraîchement débarquée et sans papiers, au retraité dont la pension ne couvre plus les dépenses courantes, en passant par le jeune chômeur et le moins jeune et les nouveaux migrants venus de l’Est ou de Syrie.

C’est le libre choix de ne pas juger, c’est le libre choix de ne pas ajouter de différences aux différences et en ce début d’année très particulier, affirmer cette liberté m’est apparu précieux autant que nécessaire.

Merci à tous mes compagnons bénévoles. Merci Charlie.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne