Délégationdes Hauts-de-Seine

Solidarité et logement

Agence immobilière sociale (AIS)

Le 26 janvier 2019, la délégation des Hauts-de-Seine présentait le dispositif régional de l’Agence immobilière sociale (AIS).

Solidarité et logement

publié en décembre 2019

Les objectifs de l’AIS sont les suivants :

  • Démontrer, par l’exemple, que le « Logement d’abord » est possible et qu’il est un levier puissant d’insertion dans la société ;
  • Proposer un logement pérenne, adapté aux besoins des ménages concernés par ce projet, et accompagnés par les délégations franciliennes du Secours Catholique. L’AIS vise de loger deux cents familles en quatre ans, entre 2019 et 2022.

L’avancée du déploiement à l’échelle du territoire

« Dans les Hauts-de-Seine, nous avançons pas à pas. Dans un premier temps, nous avons proposé à quatre équipes de participer à l’expérimentation. Il s’agit de Clichy, Courbevoie, Puteaux et Bourg-la-Reine ». témoigne Marie-Sophie, en charge du projet. Elle précise que chaque équipe doit identifier un ménage puis proposer sa candidature à l’AIS. Dans les Hauts-de-Seine, un processus a été mis en place pour étudier les demandes ? Ainsi, les bénévoles présentent la situation du ménage qu’ils accompagnent aux sept membres d’une commission composée de deux personnes souffrant d’une situation de mal-logement et souhaitant s’engager dans ce projet expérimental, deux bénévoles du réseau des Hauts-de-Seine souhaitant s’engager dans ce projet mais ne participant à l’expérimentation, deux bénévoles du groupe projet prioritaire AIS, une animatrice. Marie-Sophie nous donne un éclairage sur les avantages d’une telle commission :

  • la transparence dans le processus d’identification des ménages,
  • la prise de recul de la personne qui présente un ménage par rapport à la situation,
  • la prise de décision en commun qui protège du risque de favoritisme,
  • la protection du bénévole par rapport à la décision finale dont il n’a pas la charge,
  • la réduction du risque de pouvoir exercé par un bénévole ou, à l’inverse, de pression exercé par un ménage pour obtenir un logement.

La décision sera ensuite visée par le bureau puis le dossier envoyé à l’AIS pour étude. Aujourd’hui, une commission a eu lieu le 4 novembre dernier et deux dossiers de ménages sont en cours de traitement par l’AIS. La prochaine commission aura lieu en janvier afin que les deux autres équipes puissent présenter un ménage. Dans les mois à venir, d’autres équipes seront contactées pour permettre à de nouveaux ménages d’intégrer l’expérimentation. À ce jour, l’AIS a logé deux ménages et dix dossiers sont en cours.

Vous voulez en savoir plus, vous voulez proposer une famille ? N’hésitez-pas à contacter Marie-Sophie Olivera, en charge du déploiement du projet sur le territoire : mariesophie.olivera@secours-catholique.org

Pour plus d’infos : https://www.secours-catholique.org/...

Imprimer cette page

Faites un don en ligne